Comment devenir soigneur animalier ?

Les animaux sont votre passion et vous aimeriez exercer un emploi qui vous permettrez d'être en contact avec eux. Il existe de multiples métiers relatifs au monde animalier et nous vous proposons de faire le point sur l'un d'entre eux. Il s’agit du métier de soigneur animalier...



Soigneur animalier

Souhaiter établir une carrière dans le domaine animalier est une tache complexe mais les débouchés sont intéressants ainsi que les autres avantages pouvant y être perçus. Seul l’amour envers les animaux peut pousser les gens à adopter ce travail. Ceux qui les détestent ne peuvent pas vivre avec eux du fait que les animaux ont le don de percevoir les intentions des personnes. Ils peuvent devenir agressifs. Toutes les catégories d’animaux peuvent être prises en charge par le soigneur animalier : les animaux domestiques ainsi que les animaux sauvages. Le soigneur animalier peut travailler dans les safaris, les zoos, les réserves naturelles, parcs,…

Les responsabilités du soigneur animalier

Etre soigneur animalier, c’est prendre en responsabilité toutes les nécessités des animaux. Ils ont besoin d’un maximum de gestes et d’attentions. Puisque le soigneur animalier est la première personne responsable restant au chevet des animaux, il est le premier au courant d’une maladie qui a attaqué un animal ou d’un fait étrange.

Donner à manger aux animaux, les nettoyer ainsi que leurs habitats. Telles sont les principales fonctions du soigneur animalier. Il doit être doté d’un grand sens de la communication envers les animaux pour qu’ils lui offrent une confiance. La relation entre les deux parties est très importante. Un soigneur animalier doit avoir un grand sens de l’observation. Il doit mieux observer chaque geste des animaux en vue d’agir le plus rapidement possible quand il doit intervenir. De même, il tient compte et marque les périodes de naissances ainsi que de décès des animaux.

Il faut avoir un esprit sportif pour exercer ce métier car à la longue ca demande beaucoup de forces. Nettoyer les habitats des animaux est la tache qui exténue le plus. Il faut toujours veiller à cette propreté car dans le cas contraire, c’est la première cause de maladies des animaux. Il est indispensable d’offrir aux animaux un maximum de protection vis-à-vis de tous les dangers car depuis qu’ils ont été mis en captivité, ils ne peuvent plus totalement se sécuriser. Le soigneur animalier doit être en mesure de connaitre chaque ration alimentaire spécifique équilibrée pour chaque animal et sa quantité au quotidien.

Les études requises pour adopter le métier

Il y a de nombreuses voies pour accéder à ce métier. Le plus simple est l’étude sur le terrain avec tout de suite la pratique. Mais étant donné la complexité du métier et les nombreuses conditions s’y afférant, un diplôme est toujours utile. Le CAP permet de concourir pour une place dans les zoos publics. Suivre des études au Centre de Formation d’Apprentis Agricoles du Lot (CFAA) en vue d’obtenir le Certificat Soigneur Animateur d’Etablissements Zoologiques durant un an ou la formation animalier en parc zoologique à l’Institut rural La Chamelière de Carquefou pour les niveaux CAP. Quant au niveau bachelier, les études sont conseillées au Centre de Formation Professionnelle et de Promotion Agricoles (CFPPA) sis à Vendôme. En général, toutes ces études nécessitent des connaissances du milieu animalier et les concours comportent toujours des entretiens pour mesurer la motivation du candidat. De même, la formation comporte toujours des cours et des applications en stages qui durent plus longtemps.