Comment devenir soigneur animalier ?

Les animaux sont votre passion et vous aimeriez exercer un emploi qui vous permettrez d'être en contact avec eux. Il existe de multiples métiers relatifs au monde animalier et nous vous proposons de faire le point sur l'un d'entre eux. Il s’agit du métier de soigneur animalier...



Chiot à donner

Les annonces de chiot à donner ne cessent de s’accroître. Plusieurs raisons incitent un propriétaire de faire un don de chiot dont le plus important est le manque de place et de ressource pour subvenir aux besoins des animaux. Il est plus que nécessaire donc d’évoquer le sujet afin que le propriétaire et les intéressés par les offres puissent mettre en place un meilleur accord et qu’ils privilégient le bien-être de l’animal.

Chiot à donner : Les avantages et les risques

Le chien est l’animal de compagnie le plus prisé dans le monde. Par ailleurs, il est dit que le chien est le meilleur ami de l’homme ; il lui offre de l’affection et de la protection. C’est pourquoi, les annonces de chiot à donner ou de chiot à vendre attirent de nombreuses personnes.

Le choix disponible pour le propriétaire

Il arrive souvent que pour une raison particulière, un propriétaire se trouve dans l’obligation de se séparer d’un chiot. Dans ce cadre, plusieurs solutions sont à sa disposition. La méthode la plus courante est de publier des annonces de chiot à donner. Une telle annonce séduit de nombreuses personnes et ce n’est point étonnant que des sa parution, les intéressés se bousculent pour avoir plus d’information. Toutefois, ce choix comporte un maximum de risque puisqu’il est difficile de connaître le caractère de la personne qui va accueillir le chiot. Afin d’éviter les risques comme confier le chiot à des personnes malveillants qui maltraiteront l’animal et finiront par l’abandonner à son sort, la plupart des propriétaires choisissent de placer les chiots au sein d’une association qui pourrait leur trouver de meilleurs refuges. Certes, ce type de procédure exige un peu d’investissement ; toutefois, le propriétaire peut être certain que son chiot sera entre de bonnes mains et qu’il aura droit à la vie dont il mérite.

En général, une association qui se spécialise dans le traitement de don de chiot possède une structure stricte leur permettant de protéger au mieux l’animal. En effet, elle impose des règles sévères concernant les démarches d’adoption. Ceux qui décident de placer un chiot auprès d’une telle association devra également se soumettre à certains règlements. En premier lieu, il est nécessaire qu’il identifie le chiot. L’animal devra aussi détenir un carnet de vaccination. Mais il est possible que l’association prenne en charge toutes les démarches permettant de remplir ces conditions en contrepartie d’un frais. Le propriétaire devra aussi établir un contrat d’abandon afin que l’association puisse prouver la provenance des chiens à leur disposition. Pour finir, il est aussi recommandé que le propriétaire dépose un paquet de croquettes afin d’éviter un changement alimentaires soudain du chiot, ce qui pourrait avoir un mauvais impact à son comportement et son état de santé.

Les mesures à prendre pour les acquéreurs

Ceux qui sont intéressés par les offres de chiot à donner devront prendre quelques mesures de prévention en vue d’éviter les déceptions. En effet, nombreuses sont les arnaques concernant les offres de don de chien. Il arrive souvent que le propriétaire exige en contrepartie une énorme somme d’argent alors que normalement, la cession, qui est considérée comme abandon, devrait se faire de manière gratuite. Dans ce cadre, la première chose à faire est de s’informer sur les causes de l’abandon et aussi sur le type de chiot cédé. Il faut aussi se renseigner sur l’identité du propriétaire.

L’acquéreur doit effectivement se renseigner si le propriétaire est un éleveur professionnel. Dans ce cadre, il devrait avoir un numéro de SIREN. Dans le cas ou c’est un particulier, il devra détenir tous les documents nécessaires concernant le chiot comme ses vaccinations. Il serait même préférable que le chiot soit tatoué. Pour ceux qui choisissent d’adopter un chiot abandonné dans les associations, le respect des procédures d’adoption est aussi très indispensable. Notons qu’en s’adressant à de telles associations, le nouveau propriétaire peut aussi éviter les arnaques et bénéficier d’un chiot en bonne santé.

Les démarches d’adoption de chien auprès d’une association d’accueil

Une association d’accueil de chiot à donner est un lieu qui privilégie avant tout la protection d’un animal. Dans ce cas, elle offre une aide bénéfique au propriétaire d’un chiot à donner afin que l’animal puisse trouver une meilleure famille d’accueil. Aussi, avant d’accepter une demande d’adoption, l’association impose le plus souvent une démarche sévère. Elle requiert de la part du nouveau propriétaire une photocopie de la carte d’identité et une photocopie d’une pièce justificative de domicile fixe datée de moins de trois mois. Leur but est de s’assurer que le chiot aura la vie dont il mérite c’est-à-dire, un foyer d’accueil chaleureux, de la nourriture et un suivi médical adéquat.

Accueillir un chiot à donner

L’accueil d’un animal de compagnie incombe plusieurs responsabilités. En effet, le chiot a besoin d’un foyer chaleureux qui lui procure protection afin qu’il puisse grandir en toute sécurité. Le nouveau propriétaire doit aussi assurer toutes les charges engendrées par l’adoption de l’animal. Dans ce cadre, il doit préparer une niche, s’informer sur les manières de nourrir un chiot et le plus important, l’emmener chez le vétérinaire régulièrement pour les vaccinations et les contrôles de routine.


Les avantages et les risques d’adopter un chiot à donner

Répondre à une annonce de chiot à donner apporte un maximum d’avantage. En effet, c’est un excellent moyen d’adopter un chiot. Le nouveau propriétaire sera épargné des négociations de vente et il pourra aussi acquérir l’animal à un prix modeste. Cependant, accepter un don de chiot comporte également des risques. Il se trouve que nombreuses offres de chiot à donner sont des arnaques. Certains propriétaires désirent seulement soutirer de l’argent aux acquéreurs. Il y a même des donneurs qui se trouvent dans un pays lointain comme l’Afrique, ce qui rend difficile les démarches d’adoption. La prudence est donc de mise.